Les centres commerciaux se réinventent pour tenter de survivre

Share
12/04/2021
Prospection immobilière

 

Le modèle des centres commerciaux doit se transformer. En effet, l’e-commerce a causé de nombreux torts à ces derniers, mais d’après les professionnels du secteur et les foncières, ils n’ont pas encore signé leur arrêt de mort. Ils vont faire évoluer leur offre et misent sur des lieux où se mêlent boutiques, services et loisirs.

Repenser les espaces

Le nouveau défi des professionnels de l’immobilier commercial est de faire des centres commerciaux des lieux de vie avec des services, des boutiques et des loisirs.
Les centres commerciaux des années 1970-1980, n’ont plus rien à voir avec les attentes des consommateurs actuels qui cherchent de nouvelles expériences et de nouveaux services. Ils cherchent des espaces urbains, ouverts, respectueux de leur environnement et multifonctionnels.
En 2017, les deux tiers des “ouvertures” de centres commerciaux (mètres carrés de surfaces créées) correspondent à des rénovations ou à des extensions. 

La digitalisation

Les centres commerciaux doivent faire face à un autre enjeu de taille : la digitalisation. La solution est d’intégrer l’omnicanal. Cette stratégie passe par des pratiques web-to-store avec la possibilité de réserver en ligne avant de se rendre en magasin ou d’acheter en ligne pour retirer sa commande en point de vente. Les enseignes doivent aussi intégrer le digital directement en magasin afin de faciliter l’encaissement en rayon pour éviter l’attente à la caisse. Mais aussi faciliter les prises de commande de produits non disponibles en magasin.
Toutes ces pratiques permettent d’augmenter le chiffre d’affaires d’un magasin, mais elles sont encore peu utilisées.

Des expériences uniques

Avec la digitalisation, des nouvelles méthodes de consommation sont apparues. Les consommateurs ont accès à un grand nombre de marques et d’articles grâce à internet. Les centres commerciaux n’accueillent plus de lèche vitrine. Une question se pose :  Comment attirer les consommateurs dans les centres commerciaux ? 

Il faut créer une expérience unique et des nouveaux services. Plus de la moitié des millenials européens déclarent que faire du shopping en magasin est un plaisir lorsqu’il y a des expériences ludiques sensorielles surprenantes et des activités de loisir complémentaires. Par exemple, l’ouverture de pop-up store, de restaurants renouvellent l’offre marchande. Il est possible de créer des espaces de coworking, de loisir et divers services comme la conciergerie.
Tous ces axes d’amélioration augmentent le chiffre d’affaires et l’affluence des centres commerciaux.

 

Durant cette période de crise sanitaire, tous les centres commerciaux et les magasins non essentiels demeurent fermés. Dès leur réouverture et le retour à une vie normale, les centres commerciaux devront satisfaire les nouvelles attentes et envies des consommateurs grâce à des expériences uniques, des espaces repensés et de nouveaux services…