Bureaux en régions : un troisième trimestre qui confirme une reprise du marché

Share
29/10/2021
Immobilier commercial

C’est une bonne nouvelle qui tombe pour le marché des bureaux en région, puisqu’après un premier trimestre encourageant suite à  la crise sanitaire, BNP Paris Real Estate partage les chiffres du troisième trimestre qui confirment bien une reprise du marché et rassurent Jean-Laurent de la Prade sur la fin de l’année 2021. Le président anticiperait un atterrissage autour de 970 000 m2, soit un volume en phase avec celui des 10 dernières années à savoir 962 400m2.

Au premier semestre 2021, la demande placée s’élève à près de 730 000 m2, soit un volume en nette progression (+35%) par rapport à l’an dernier. Sur ce T3, la dynamique se poursuit avec un volume de transactions dépassant nettement la moyenne des 10 dernières années soit +4%.

Toutes les typologies de surface ont participé à cette progression ; le socle du marché revient aux petites surfaces, inférieures à 1000m2, qui représentent plus de la moitié des transaction, soit 54% amenant donc à un volume de hausse de +45%. La tranche des grandes surfaces (> à 5000m2) quant à elle fait son retour avec une demande placée en progression de +21%. La palme  d’or de la meilleure progression revient aux opérations de grandes envergures à savoir les surfaces de plus de 10 000 m2 qui présentent une croissance de +230% !

Lyon conserve sa première place, avec un marché boosté par des volumes de transaction portés par le neuf, qui dépassent déjà largement ceux enregistrés en 2020. Quant au marché francilien, la reprise continue également avec une hausse de 32% sur un an, avec 1 207 880m2 de volume placé sur les 9 premiers mois, mais qui malheureusement reste en deçà de sa moyenne long terme (-25%). Cependant, le signe positif est que même en IDF, cette progression concerne tous les créneaux de surface.