Trois tendances qui ont accéléré la transformation du marché immobilier professionnel

Share
22/03/2021
Prospection immobilière

 

La pandémie a dégagé trois tendances : l’exode urbain de paris vers la province, la baisse du volume des recherches sur les bureaux et une appétence croissante pour les espaces de production et de stockage. 

1ère tendance : l’exode urbain de paris vers la province 

L’exode urbain se renforce en ce début d’année 2021. En effet, la crise sanitaire, a poussé les français à quitter leur région. La conséquence première de ce dernier est de déplacer les centres économiques. La porte parole de SeLoger Bureaux & Commerces, Maïlys Rebora précise « Et ce phénomène s’observe également dans l’autre sens : lorsque les centres économiques se déplacent, les prix se rééquilibrent et la demande dans le secteur de l’immobilier résidentiel se déplace également ». 

On constate une augmentation de l’offre de bureaux disponibles et une baisse des recherches de bureaux et de commerces. Les régions dynamiques enregistrent un pic de biens disponibles, par exemple en île de France on relève une augmentation de 34% de l’offre par rapport à 2020. 

2ème tendance : une baisse importante du volume de recherches de bureaux 

La demande tend à reculer sur le marché des bureaux. Elle a chuté de 10% par rapport à 2020 sur les deux premiers mois de l’année. Par contre, ce phénomène n’est pas présent sur tout le territoire. On observe une hausse de la demande d’immobilier professionnel en Normandie et dans le Grand Ouest.

3ème tendance : un regain d’intérêt pour pour les actifs de production et de stockage 

La crise sanitaire a renforcé une autre tendance : la modification des typologies de commerces recherchés. Par exemple, on observe une recrudescence de la demande orientée vers l’alimentation de proximité. Alors que depuis des années les commerces les plus recherchés étaient les bars, restaurants et les spécialistes de l’habillement. Sur Seloger Bureaux & Commerces, on relève une augmentation de 22% des recherches portant sur des locaux d’activité. De plus, la banalisation du e-commerce fait que les entrepôt logistiques sont de plus en plus prisés.

 

Une dernière tendance pourrait être ajoutée : les recherches s’orientent vers de la location. 75% des recherches se font à la location. Durant cette période, les individus ressentent une difficulté et une incertitude à s’engager à long terme.