L’impact de la Loi Climat et Résilience sur l’immobilier

Share
01/06/2021
Prospection immobilière

 

La loi Climat et Résilience a été adoptée le 4 mai 2021. Elle propose de nombreuses mesures pour renforcer la lutte contre le dérèglement climatique. Dans cet article, nous allons détailler les impacts de cette loi sur l’immobilier.

Les missions de la Loi Climat et Résilience

L’objectif de cette loi est de lutter contre le dérèglement climatique et à contenir la hausse des températures, suite aux Accords de Paris. Dans ce but, il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les habitations et les bureaux représentent, en France, 25% des émissions de gaz à effet de serre, soit 45% de la consommation énergétique. Le secteur tertiaire est donc non négligeable !
L’objectif de 2030 est d’arriver à moins de 40% des émissions de gaz à effet de serre et d’ici 2050 à la neutralité carbone.

Officialisation de l’interdiction des passoires thermiques

On parle ici des logements qui consomment beaucoup d’énergie selon leur classification du DPE (diagnostic de performance énergétique) allant de A à G. La mise en location des biens de classe G sera interdite à partir de 2025. D’ici 2028, pour les biens classés F également et E en 2034.
Actuellement, 4,4 millions de logements sont concernés. Ils devront être rénovés si leurs propriétaires souhaitent les mettre en vente. 

Mise en place d’un accompagnement lors des travaux

Les français ont accès à l’information quel que soit leur lieu de résidence. De plus, des guichets uniques de la rénovation énergétique vont être mis en place, dans le but d’aider les individus dans les démarches à effectuer… Enfin, L’Etat a agréé un professionnel : Accompagnateur Rénov’ qui se rend chez les particuliers pour rénover leur logement et faire évoluer les classes énergétiques.

Aider les français à bien s’entourer

L’Etat va aider les français à trouver des artisans qualifiés pour faire les travaux de rénovation. Il existe un label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Il faut donc passer, de préférence par des artisans qui le détienne, ce qui permet d’acquérir des aides publiques à la rénovation. Ce label est garant de la qualité des travaux !

MaPrimeRénov

Cette aide, qui existe depuis quelques mois, permet à tout le monde de bénéficier d’aides publiques pour financer les travaux, quel que soit le type de travaux souhaité, le type de logement, le niveau de revenu, le lieu de résidence…
D’autres financements ont été mis en place, comme les certificats d’économie d’énergie (CEE) qui financent la rénovation énergétique. Action Logement va financer les logements sociaux…