Les nouvelles attentes immobilières des Français

Share
29/03/2021
Prospection immobilière

 

La Covid-19 a changé les attentes immobilières des français et a remis en question le quotidien de la plupart des individus. Les besoins ont été réévalués. En effet de nouvelles interrogations se posent : partir en province ? Acheter ou louer un bien plus grand ? Télétravailler ou aller au bureau ?

Les nouveaux acquéreurs vont investir dans des biens en dehors des grandes villes

Selon une étude de SeLoger, 48% des acheteurs orientent leur recherche immobilière vers une agglomération de moins de 20 000 habitants. C’est l’une des répercussions de la crise sanitaire actuelle, la plus attendue. En mai 2020, seulement ⅓ des futurs acheteurs ciblaient une petite ville. Cette conséquence de la COVID-19 booste les recherches en zone rurale, en mai dernier les porteurs d’un projet d’achat immobilier à la campagne n’étaient que de 4%, alors qu’aujourd’hui ils sont 15%. On constate que le français sont prêts à partir des grandes villes et à changer de cadre de vie. 

De moins en moins d’acheteurs recherchent un logement en Île-de-France. 

La région parisienne perd en attractivité : les futurs acheteurs sont 8% moins nombreux qu’il y a 1 an, à chercher un bien immobilier en Île-de-France. On constate également, à Paris, un report de la vente (- 23%) vers le locatif (+13%). Le marché locatif est en plein boom grâce à un transfert de la location saisonnière vers la location meublée classique. 

Un bonne connexion internet : une caractéristique indispensable 

Les français veulent s’installer hors des grandes métropoles. Le confinement à donner des nouvelles caractéristiques au porteur d’un projet immobilier comme un jardin ou balcon. De plus en plus acquéreurs se tournent vers une maison plutôt qu’un appartement.
La banalisation du télétravail pousse les futurs acheteurs à porter une attention toute particulière à la connexion internet lors de recherche de leur futur bien. 54% d’entre eux, veulent une parfaite connexion internet.