L’avènement du big data et du data mining dans l’immobilier

Share
30/08/2019
Marché de l'immobilier

Depuis les débuts de la collecte de data numérique en masse, de nouveaux moyens ont émergé pour exploiter ces données. Que ce soit pour cibler la publicité sur votre fil d’actualité ou pour faire des prévisions météos. Le Big data, qui est le terme signifiant les technologies et méthodes utilisées pour récolter, stocker et analyser un grand volume de données issues de multiples canaux a trouvé toutes sont utilité dans l’immobilier. Quelles sont ces fameuses données ?

« Le pouvoir n’appartient plus à celui qui détient l’information, mais à celui qui sait la traiter et l’utiliser »

Quelles sont les données de l’immobilier que Telescop vous permet d’avoir aujourd’hui ?

  • La base de données des propriétaires personnes morales détenu par les services fiscaux.
  • Les données de transactions immobilières qui était jusqu’ici réservé au notaire et à la DGFIP.
  • Les données géographique et démographique – de l’iNSEE.
  • Les données provenant du BODACC.
  • Les données de mapping de Google.
  • Les données des sociétés du greffe.
  • Les permis de construire.

 

 

Telescop a su exploiter, organiser, critériser ces données brutes afin de les modéliser et d’obtenir un outil final ergonomique et très simple d’utilisation. Et nous avons aussi réussi à géo-coder sur une carte tous ces points d’intérêts et futures opportunités ! Plus simple, c’est impossible…

Il y a encore bien des données utilisées dans la plateforme et d’autres qui vont permettre d’enrichir considérablement Telescop. C’est la beauté de ces outils, ils sont en constante évolution et deviennent incontournables pour les professionnels de l’immobilier.

Il y a un avant et un après le numérique, l’immobilier n’y échappe pas. Maintenant la vraie question est : quand est-ce que vous allez essayer Telescop ?