La digitalisation du secteur immobilier

Share
06/04/2021
Prospection immobilière

 

Tous les domaines de la vie quotidienne passent au numérique. L’immobilier n’y échappe pas mais reste en retard par rapport aux autres secteurs.

La dématérialisation est l’action de rendre immatériel. La loi ELAN et ALUR poussent le secteur à se tourner vers une virtualisation des échanges. Le secteur immobilier doit relever les défis !
Deux défis de taille sont à prendre en compte afin de réussir la numérisation du secteur. Le premier est la vitesse à laquelle se réalise la digitalisation. Le second concerne les documents administratifs qui ne peuvent pas bénéficier de signature numérique et rester valables.

Une digitalisation qui prend du retard…

La dématérialisation des transactions dans l’immobilier se fait lentement par rapport aux autres domaines d’activités. L’immobilier a, en effet, connu quelques mutations mais il a fallu beaucoup de temps pour atteindre ce niveau acceptable. L’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché de l’immobilier a provoqué cette mini-révolution.
De la recherche des clients, à la vente du bien immobilier, tout peut être automatisé. C’est ce que des startup ont réussi à mettre en place. Elles ont numérisé le travail des agents immobiliers, ce qui correspond mieux aux attentes des clients et qui rend leur travail plus simple.

La digitalisation du secteur immobilier présente des avantages non négligeable.
La numérisation va réduire l’usage du papier, en effet, il suffit de joindre une copie numérique des documents. Les questions des archives débordées, des photocopies sans fin ne se posent plus.
Ensuite, la digitalisation permet d’augmenter la productivité. Les documents sont transférés en quelques clics et grâce au cloud ils sont stockés à un seul endroit. L’accès y est très simple, n’importe quand, n’importe où.
Et enfin, tout ce processus évite aux différents acteurs de se déplacer physiquement. Les actes d’achat, les états des lieux ou les baux peuvent être gérer à distance.

Le problème de validité de la cause solidaire

Par contre, la cause solidaire va poser problème pour l’accélération du processus de digitalisation du secteur de l’immobilier. Le bail s’accompagne d’une caution solidaire, les différentes personnes qui se portent garantes du locataire doivent signer le document manuellement.
Pourtant, beaucoup de services immobiliers utilisent des outils qui permettent de signer les baux électroniquement.
Cependant, pour la loi, la cause solidaire n’a aucune valeur si elle est signée numériquement. Afin de parfaire la mutation numérique dans le secteur immobilier, il faut faire évoluer la loi.

 

La digitalisation  est donc un vrai enjeu pour le secteur immobilier. Cependant ce changement prend plus de temps que les autres domaines d’activités. La loi doit évoluer concernant les documents à signer. Les mœurs doivent évoluer également. Les clients des agences immobilières seront les premiers bénéficiaires de la dématérialisation du secteur immobilier.